Nouveaux venus

Comme chaque année, certains partent et d’autres arrivent ! Or pour ces 38èmes Régates Royales de Cannes, le turn-over est positif avec trois 12mJI venus en découdre face à un habitué des Régates Royales de Cannes, Seven Seas of Porto. Trois des bateaux du Baron Bich qui préparaient la Coupe de l’America 1970 seront ainsi amarré le long du quai Laubeuf : France le plan Mauric qui affronta Gretel pour les premières sélections d’un Challenger est venu pour la première fois à Cannes depuis son « refit » et sa mise à l’eau à La Trinité/mer en 2013, Chancegger le plan Britton Chance construit comme lièvre, et Sovereign le 12mJI référence de 1964 construit en Angleterre.

 Mais Cannes est aussi l’occasion de découvrir ou de redécouvrir des voiliers de course illustres à l’image du vainqueur de la One Ton Cup 1976 à Marseille, Resolute Salmon qui rejoint ainsi Ojala II (One Ton Cup 73) ou Maria Giovanna II (One Ton Cup 68)… Et deux sisterships d’habitués des eaux cannoises ont aussi fait le déplacement : Linnet, l’un des dix-huit monotypes de Nathanaël Herreshoff, NY-30, sistership d’Oriole, et Entreprise, un ketch dessiné par Sparkman & Stephens en 1937, identique à Manitou le voilier fétiche du président John Kennedy…