COMMUNIQUE DE PRESSE - 20 mai 2021

SAVE THE DATE

 

 

Les 43èmes Régates Royales de Cannes du 19 au 25 septembre 2021

 

 

Le grand rendez-vous automnal organisé par le Yacht Club de Cannes du 19 au 25 septembre 2021, va accueillir plus d’une centaine de voiliers, durant ces Régates Royales.

 

1929. Cannes est déjà un haut lieu du yachting, très prisé par la « diaspora » de la voile d’entre les deux guerres, mais également par des têtes couronnées séduits par la « dolce vita » cannoise, son charme et sa baie. On y croise le génie écossais de l’architecture navale William Fife, ayant notamment dessiné Pen Duick d’Eric Tabarly, le célèbre maître-voilier Ratsey installé à Cowes sur l’île de Wight qui affirme qu’il produit les Rolls Royce des voiles, la Française Virginie Hériot, championne olympique à Amsterdam un an auparavant sur Ailée, ou encore Christian X, Roi du Danemark… Afin d’honorer sa Majesté qui ne laisse à personne le soin de barrer son 6 M JI Dana, la Société des Régates Cannoises et l’International Yacht Club de Cannes, proposent alors d’organiser une semaine de course spécifique, lui donnant le nom de Régates Royales.

 

Sa Majesté le Roi de Danemark, Madame Virginie Heriot et Mr Weet à bord de « l’Ailée » des Olympiades.

 

 

Plus de quatre-vingt-dix ans plus tard, l’esprit des Régates Royales perdure. Les plans Fife de Fairlie admirablement restaurés sont toujours présents. Les spécialistes du Dragon, le célèbre quillard dessiné par Johan Anker en 1929 et parfois surnommé « le voilier des Rois » ne cachent pas que Cannes est leur plan d’eau de prédilection. L’Open International de France des Dragon qui se disputera durant les Régates Royales verra l’élite internationale de la série et nombre d’anciens médaillés olympiques se confronter. Soixante équipages dont une majorité d’étrangers sont attendus pour l’une des épreuves les plus importantes de la saison.

 

« Ils ont dit » :

 

Jérôme Nutte, directeur de course : « Il y a trois ronds de course, et l’ambition est d’avoir nombre de 6 M JI qui sont à l’origine des Régates Royales. Outre les Classics, 5,5 M JI, Dragon, et Star, nous souhaitons créer une classe spécifique pour les bateaux IOR et du RORC (One Tonners et Two Tonners) antérieurs  à 1983. L’une des particularités des Régates Royales, est de bâtir de grands « triangles olympiques » avec une bouée autonome dans l’axe du vent à trois milles (mouiller une bouée normale vu les fonds, est non seulement très long mais interdit). Les voiliers classiques se voient aussi proposer des parcours côtiers… et cette année, on souhaite lancer un tour de Sainte-Marguerite dans les îles de Lérins pour les monotypes (Dragon, Star, 5,5 MJI...) »

 

Jean-François Cutugno, Président du Yacht Club de Cannes : « Les Régates Royales sont certes un événement aussi magique qu’esthétique et sur un plan d’eau exceptionnel, mais c’est d’abord une course alternant parcours côtiers et techniques mouillés par des spécialiste de la régate. Ce n’est pas qu’une parade de voiliers classiques légendaires… Selon une tradition bien ancrée, le Yacht Club de Cannes a toujours priorisé la régate, et il n’est pas rare d’entendre de la bouche des propriétaires du circuit classique, que « si l’on veut vraiment régater, c’est aux Régates Royales qu’il faut être. »

 

 

Service de presse Régates Royales, Yacht Club de Cannes

Contact presse et photos sur demande : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.