Communiqué de presse 2013

Regates Royales Cannes 2013Clap de fin des Régates Royales

Dernière journée de cette 35e édition des Régates Royales – Trophée Panerai, ce samedi a été marqué par un bouleversement au classement général dans de nombreuses classes. Ea, Chinook, Skylark of 1937, Sirius, Catleya et Moonbeam III s’imposent dans les différentes catégories des monocoques classiques.
Dans la classe des Dragon, Jerboa de Gavia Wilkinson – Cox a réussi l’incroyable pari de revenir au score et se permet de coiffer sur le fil les deux équipages russe en s’imposant avec classe. Slim et Marsh Harrier s’imposent quant à eux en Requin et BOD. La remise des prix qui s’est tenue sur le village des Royales vient clôturer une édition de toute beauté, où la compétition et l’ambiance ont été au rendez-vous durant toute la semaine.

« Cette année, la météo a été de notre côté, ce qui nous a permis d’organiser des régates de haut niveau et grâce au vent, nous avons pu lancer des manches tous les jours. L’ambiance est toujours aussi conviviale et les soirées très sympathiques. Il y a aussi eu une incroyable ambiance lors de la traditionnelle soirée Panerai des équipages. Il faut également saluer le travail de toutes les personnes qui contribuent à cette magnifique fête car sans eux les régates Royales de Cannes n’existeraient pas.
Chaque jour, Le Yacht Club de Cannes s’applique à organiser des parcours à la hauteur du niveau des compétiteurs et l’objectif en 2014 est de pouvoir accueillir encore plus de participants ». Jacques Flori, Président du Yacht Club de Cannes.

Certains compétiteurs ne s’attendaient pas à cela, mais la loi de la navigation est parfois cruelle. Dans quasiment toutes les catégories des yachts classiques, les leaders n’ont pas réussi à conserver leur rang.
En Epoque Marconi, inférieur à 15 mètres, Sirius, grâce à sa victoire aujourd’hui réussi à prendre le meilleur sur Sonny, de German Frers pourtant à égalité de points. Le partage pour la première place se faisant au meilleur des manches, deux victoires pour Sirius, une pour Sonny. Vagabundo II termine quant à lui à 7 points des deux leaders et s’empare de la troisième place.

Barreur et architecte de renom, German Frers deuxième sur Sonny répond à quelques questions sur le design. « Je navigue sur un bateau dessiné par mon père, tout comme Vagabundo II et pour ma part, j’ai dessiné le Maxi Il Moro di Venezia. Les bateaux qui naviguent ici sont magnifiques et c’est important de les restaurer, de bien les conserver et de les montrer. C’est aussi magnifique de les voir naviguer. Les lignes de ces voiliers classiques sont une source d’inspiration dans mon travail, que ce soit l’élégance, l’harmonie, …. Nous avons beaucoup de choses à apprendre d’eux. Le premier Wally que j’ai dessiné, Genie of the Lamp, n’était pas si différent, excepté la technologie, bien entendu. »

Dans cette même catégorie mais pour les voiliers de plus de 15 mètres, Skylark of 1937 vainqueur de la manche du jour conserve sa première place avec 8 points d’avance sur Leonore et 10 sur Rowdy. Ce dernier n’ayant pas réussi à combler ses 9 points de retard.

Regates Royales Cannes 2013En Classique en revanche et malgré une 10e place, Ea réussi à conserver sa première place au classement général devant Arcadia qui, ne peut combler son retard et Sagittarius.

Régulier depuis le début de la semaine et beaucoup plus à l’aise sur la fin avec deux victoires de suite, Chinook, le nouveau NY 40 de Graham Walker, remporte la victoire dans la catégorie Epoque Aurique. L’américain Oriole et l’espagnol Eva, à égalité de points occupent respectivement la deuxième et troisième place.

En Spirit of Tradition, le voilier français Catleya remporte la victoire devant Freya 2003 et Savannah. Wianno, leader toute la semaine a malheureusement été victime d’une collision lors de cette journée et a perdu toute chance de victoire.

De son côté, Moonbeam III auteur d’une très belle semaine s’impose dans la redoutable classe des Big Boat devant une concurrence redoutable. Moonbeam IV et Mariska complètent le podium. « Les parcours n’ont pas été à notre avantage cette année, mais nous arrivons à compenser grâce à une bonne tactique, une bonne analyse de la météo et un bon toucher de barre. Même lors des journées sans trop de vent nous arrivons à limiter la casse et grâce à ces bons résultats nous réussissons à nous imposer. C’est très bon pour l’équipage et pour le bateau, nous sommes vraiment très contents de cette victoire. Et gagner à Cannes est un plus car la compétition est très relevée » nous a confié Erwan Noblet, skipper de Moonbeam III.

La reine des Dragon

Avec deux places de deuxième dans les dernières manches qui lui permettent de revenir à égalité de points avec le Dragon russe Integrity, Gavia Wilkinson – Cox sur Jerboa remporte tout de même la victoire grâce à ses deux victoires dans la semaine. Annapura, vainqueur l’an dernier, complète ce podium.

Chez les One Design

Dans le groupe des BOD, Marsh Harrier de James Tubby a été le plus régulier cette semaine et avec 24 points devance d’une longueur Guillemot de Stuart Rix.
En Requin, Slim d’Antoine Pecheur s’impose avec un point d’avance sur Daniela.

Prix Bateaux

Quatre prix ont été remis ce soir par le partenaire de l’événement, le magazine Bateaux.
Prix Héritage : Sagittarius pour la belle hsitoire de la famille Laffitte avec ce monocoque.
Prix Passion : Yves Laurent sur Nin et la passion qu’il a pour son voilier centenaire.
Prix Elégance : Oiseau de Feu, classé monument historique et premier 12mJI construit pour des courses au large.
Prix coup de cœur : Slim dans la catégorie des Requin.

« Contrairement à l’année dernière, nous avons eu beaucoup de chance cette année avec les conditions météorologiques. De la bonne brise en début de semaine nous avons finalement eu une dizaine de nœuds de vent toute cette semaine. Nous sommes très très satisfaits de cette édition 2013. Cette année, l’accent a plus particulièrement été mis sur l’ambiance pour le 35e anniversaire avec notamment de l’accrovoile, la présence d’un barbier, d’un banc à huîtres et de nombreux concours et spectacles musicaux. Les membres bénévoles ont, comme d’habitude, largement contribué au succès des Royales et ont prouvé leur professionnalisme aussi bien sur l’eau qu’à terre. Je tiens également à saluer la générosité des exposants. À l’année prochaine ». Gérard Pascalini – Gérant de la Société des Régates de Cannes.