Communiqué de presse 2014

Regates Royales Cannes 2014Des Régates vraiment Royales…

La dernière journée des Régates Royales de Cannes – Trophée Panerai, journée de tous les dangers dans certaines catégories s’est courue dans des conditions encore légères. Après 4 manches en Classiques et 10 en Métriques, Vanity V, Chinook, Mariquita, Sagittarius, Dorade, Sirius, Freya et Speedbird remportent la victoire dans leur classe. Cette 36e édition des Royales s’achève sur une très belle note et une fois de plus le succès de cet événement a été au rendez-vous.

Pour cette ultime journée, les conditions quasi estivales qui baignent la côte d’Azur ont tout de même permis au comité de course de lancer un nouveau parcours côtier pour les Classiques. Cette dernière manche raccourcie en raison de la remise des prix qui s’est tenue sur le village des Régates a été l’occasion pour certains concurrents de confirmer leur première place à l’image de Mariquita qui remporte la victoire dans la prestigieuse classe des Big Boats. À égalité de points avec Moonbeam IV, Mariquita ne doit sa victoire qu’au plus grand nombre de première place, deux contre une. Moonbeam of Fife III termine cette semaine en troisième position.
En Epoque Marconi > 15m Dorade n’a pas rencontré de problème sur l’ensemble de la compétition et termine avec un score de 3 points en 4 manches. Ce score parfait lui permet de remporter la victoire devant The Blue Peter et Skylark, tous deux à égalité de points. Manitou, troisième hier, sort malheureusement du podium.
Dans la catégorie Spirit of Tradition, la puissance de Shamrock V n’aura pas été suffisante pour contester la victoire de Freya 2003. Scherzo est quant à lui troisième avec 4 points de retard sur le premier. En Epoque Marconi <15m, le cavalier seul de Sirius depuis le début de la semaine lui permet d’accrocher la victoire dans ces Régates Royales 2014. Avec 3 points de retard, Jalina et Cholita se partagent la deuxième et troisième place. Pas de surprise également dans la catégorie Tofinou avec la suprématie de Speedbird qui durant toute cette semaine a remporté toutes les manches.

En revanche dans les autres catégories, cette dernière journée a permis de combler un léger retard et de s’emparer de la première place grâce notamment au système de la plus mauvais manche retiré. En Epoque Aurique, Chinook, calé dans l’ombre d’Eva et Duet 1926 depuis le début de la semaine, a réussi à remporter la victoire. Avec 4 points, soit 1 point d’avance sur Duet 1926, Chinook est déclaré vainqueur de sa classe. Eva, premier hier, se retrouve sur la dernière marche du podium avec 6 points. Une situation quasi similaire pour Sagittarius qui se retrouve propulsé en première position avec 3 points. Avec un total de 5 points, Namib n’aura finalement rien pu faire et se retrouve en deuxième position, Naif complète ce podium dans la classe des Classiques.

« Nous avons eu une chance inouïe pour  36e édition des Régates Royales de Cannes. L’organisation à terre et en mer a été parfaite et je tiens à remercier les propriétaires des bateaux, les marins et les bénévoles. Cette alchimie entre toutes ces personnes, alliée à ces magnificetteques unités et un temps quasi-parfait a contribué au succès des Royales. Les concurrents ont vraiment joué le jeu et ont rempli de leurs voiles la Baie de Cannes. Je suis ravi pour le Yacht Club de Cannes qui organise de nombreuses régates et cette semaine a été formidable. Rendez-vous l’année prochaine pour la 37e  édition » avouait Jacques Flori, Président du Yacht club de Cannes.

Vanity V grand vainqueur en 12 MJI

La compétition aura été intense entre deux protagonistes dans la classe des 12 MJI. Auteur d’un très bon début de semaine, Vanity V et Wings se sont partagés la première place du classement général. Malheureusement pour Guy Ribadeau Dumas et son équipage sur Wings, la quatrième place de la dernière manche d’hier lui coûte la victoire finale. Avec une place de troisième comme plus mauvais résultat, Vanity V, skippé par Bjorn Westergaard, est récompensé pour sa régularité sans faille et une navigation impeccable que ce soit dans le vent soutenu, modéré et léger. Une très belle victoire pour cet équipage qui termine donc cette semaine avec 16 points soit 3 points d’avance sur Wings. À égalité de points avant cette ultime journée, Trivia et Vim devaient impérativement sortir le grand jeu pour espérer monter sur le podium. Grâce à une belle dernière journée et une victoire de manche, Vim monte sur cette dernière marche du podium avec 4 points d’avance sur Trivia.

« Je re-signe tout de suite pour une édition identique à celle-ci. Même le temps a été avec nous. Pourtant nous avons mal démarré avec une première journée très très ventée, mais après c’était idyllique. L’ambiance, les marins, les bateaux, le temps, tout a été formidable. Presque la quasi-totalité des bateaux a également joué le jeu pour les visites. Je souhaite au moins la même édition pour 2015 mais avec quelques surprises en plus car il faut toujours améliorer les choses » nous confiait Gérard Pascalini, gérant de la société des régates de Cannes.
Lors de la remise des prix qui s’est tenue à 18 heures et qui a mis à l’honneur l’ensemble des vainqueurs, la revue Bateaux, partenaire des Régates Royales de Cannes a récompensé trois voiliers par des prix spéciaux. Manitou reçoit le prix de la Passion, Alcyon 1871 le prix Héritage et enfin Moonbeam IV reçoit un prix d’Honneur pour son centenaire.
Rendez-vous en septembre 2015 pour la 37e édition des Régates Royales de Cannes.